lundi 28 janvier 2019

Les manifestations pour le climat du 2 février 2019


Les marches engagées des jeunes … et des moins jeunes 





Reflets de la marche de FRIBOURG soutenue par les membres de la Broye et de Fribourg

clic sur la photo et le diaporama s'ouvre


Reflets de la marche de NEUCHATEL







Après la "soirée-énergie" à Payerne



Une salle comble et un public attentif!
La triple conjugaison: une association plutôt jeune: Demain la Broye, une association plus âgée: Grands parents pour le climat et un service officiel de la Commune de Payerne et son programme énergétique. Trois volets complémentaires pour une excellente synergie!
 Association Demain La Broye
 Grands parents pour le climat



Compte rendu paru dans La Broye du 24 janvier 2019

vendredi 28 décembre 2018

JYBE organise une conférence à Payerne le 17 janvier à 20h

Cette conférence est organisée par
"Grands-parents pour le climat », 

avec la collaboration de 

"Demain la Broye" et la
« Ville de Payerne".

Contenu :

1ère partie: Présentation de Grands-Parents pour le climat et de Demain la Broye
2ème partie: Payerne, Cité de l’Energie. Quelle est la situation actuelle et quels sont les futurs défis à relever ?

Lieu - horaire :
Jeudi 17 janvier 2019 de 20 à 22h
Salle du Banneret à l'Hôtel-de-Ville (1er étage), Payerne

Rue de Savoie 1 ( près de la gare )

Entrée libre.

lundi 17 décembre 2018

Exposition « "Pôles, Feu la glace" à Neuchâtel, à voir absolument.


Pour  tous les âges, à visiter avec ses petits-enfants.
Les qualités scientifiques et didactiques de ce travail sont exemplaires et je ne saurais trop vous conseiller d’en profiter (selon Jean-Claude Lalou et je confirme).


Présentation (site du musée) :

Cap au nord et au sud, en Arctique et en Antarctique !
Au coeur des glaces, l'exposition remet de l'ordre dans les idées: les manchots demeurent au sud, les ours polaires au nord, tels des emblèmes de ces milieux extrêmes, caractérisés par une biodiversité terrestre et sous-marine incroyable. Des images uniques, captées lors d'expéditions récentes, permettent de redécouvrir et de vivre ces mondes singuliers.

Aujourd'hui sous le feu des projecteurs, les pôles sont l'observatoire sans pareil d'un changement. Les scientifiques étudient le climat et tirent la sonnette d'alarme : l'humanité marque d'une empreinte irréversible des écosystèmes fragiles.

A la fois aventure et plaidoyer, cette exposition propose un voyage inoubliable à la croisée de milieux hors norme, des sciences et de rencontres humaines.
Points forts de l'exposition:
  • Plusieurs dizaines d'animaux naturalisés réunis exceptionnellement (manchots, pingouins, ours polaire)
  • Une salle immersive inédite réalisée par Luc Jacquet (La Marche de l'Empreur)
  • Des modules interactifs pour expérimenter la vie des pôles
  • Des films originaux mettant en scène Milutin Milankovic, la Reine des Neiges ou Jon Snow

Petite vidéo :       

Pratique 
«Pôles, feu la glace», Muséum, 14, rue des Terreaux, Neuchâtel, jusqu'au 18 août 2019. Tél. 032 717 79 60, site www.museum-neuchatel.ch Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h.
Gratuit le mercredi

Une riche programmation culturelle accompagne l'exposition: programme complet ou agenda en ligne .
Les ateliers pour enfants sont disponibles sur le site de l'Atelier des Musées

lundi 10 décembre 2018

Coup de coeur du comité JYBE - Les Fables Gunter


Les Fables Gunter

un livre dialogue inter-générationnel.

Cet ouvrage original présente plusieurs particularités :

Il est rédigé par Gunter Pauli, le pape de l’économie bleue – qui a pour principe de base de donner de la valeur ajoutée à ce qui est considéré comme déchet. Ainsi pour ce livre qui est imprimé sur du papier fabriqué en France avec de la pierre (80%) et du plastique recyclé (20%) et pratiquement sans utiliser d’eau ! (selon une technique mise au point en Chine)

Il comprend 5 contes avec des sous-chapitres, très accessibles et joliment illustrés. Il est bilingue français – anglais. Il peut concerner des enfants dès 5-6 ans, même les ados y trouveront leur compte.
Ces contes abordent des questions en lien avec l’environnement et des solutions innovantes pour résoudre quelques problèmes : ainsi l’eau, la pêche et les dauphins, les vêtements en coton et les tissus alternatifs (algues, fibres traditionnelles, etc), le recyclage des déchets du café, la fabrication du papier minéral.

Du texte comme de petites touches … qui permettent de réfléchir, de discuter, sans aucune surcharge  oralisatrice ! A la fin de chacun des 5 chapitres : des conseils aux adultes pour aller plus loin, des propositions de bricolages, de recherches supplémentaires avec des références. Le tout est empreint d’empathie vis à vis de la nature, des animaux, d’autrui … c’est étonnant !

Dans notre enthousiasme nous avons fait venir une vingtaine d’ouvrages (comme les Grands parents pour le climat de Belgique!) et vous proposons le livre au prix de 32.- francs.

Pour en savoir davantage : association blu : www.blu-fr.org


Commande :  catherine@choffat.net     079 636 42 76
32.- francs le livre + port si envoi à domicile (environ 8.--Frs)


jeudi 6 décembre 2018

Atelier Marmite norvégienne

De quoi s’agit-il ?
La marmite norvégienne est une enceinte isotherme qui permet que la cuisson d’un plat se fasse toute seule ou presque ! C’est une invention séculaire revenue d’actualité avec la recherche d’économie d’énergie. Alors que différents modèles sont envisageables, nous proposons la confection d’un  « cooking bag » en tissu rembourré. Même si l’économie occasionnée par cette technique est minime par rapport aux problèmes actuels, cette démarche s'inscrit comme  un petit plus à la portée de chacun.

Que faut-il ?
  • 2 coupons de tissu en coton (pas de synthétique ) de 100/100 cm (ou 90/90 selon largeur du tissu) on peut prévoir de jolis tissus assortis mais aussi utiliser de vieux draps, éventuellement des rideaux en coton, etc.
  • du fil et des épingles, des ciseaux, un crayon blanc ou une craie
  • un lacet de 3 m.,
  • une machine à coudre (pour cet atelier il suffit d’une machine pour 2-3 personnes).
  • du rembourrage : « Demain La Broye » propose de la laine de mouton brute et locale (prix inclus dans la finance de cours), on peut aussi utiliser de la bourre synthétique comme pour les coussins (environ un sac et demi) ou encore de vieux pulls en laine, mais attention, il en faut plusieurs!
en prime, vous recevrez
  • le patron avec le protocole de réalisation (qui permettra de terminer à la maison, si jamais…)
  • une documentation sur la marmite norvégienne avec des recettes – car on peut pratiquement tout faire cuire de cette manière .

Cet atelier est accessible à chacun, quelques rudiments en couture suffisent.
Renseignements techniques auprès de Catherine Choffat 026 667 18 20/ 079 636 42 76


Prix : 30.- comprenant la bourre mais pas le tissu
Inscription obligatoire : 079 362 96 56 ou info@demainlabroye.ch

NB : S’il y a des demandes (dès 4 personnes), un atelier peut être mis sur pied un après midi, date et lieu à définir, aux mêmes conditions
Economie d'énergie sur 3 exemples (cliquer pour agrandir)
Tiré du site "amisdelaterre.be"

lundi 15 octobre 2018

Les lectures de Michel Badan

Pour agir..

 15 000 scientifiques ont envoyé un SOS -- un “avertissement pour l’humanité”: si nous ne cessons pas de polluer, notre planète est condamnée.


Les faits sont terrifiants: les espèces s’éteignent à un rythme 1000 fois plus rapide que le rythme naturel. 90% de la Grande Barrière de corail est morte ou mourante. Les océans étouffent tellement sous le plastique que les poissons en deviennent accros. 

Mais les scientifiques ont fait une autre découverte -- un miracle qui pourrait nous sauver. Si nous réussissons à protéger la moitié de la planète de l’exploitation de l’homme, nos écosystèmes pourraient se stabiliser et se régénérer. La vie sur Terre pourrait reprendre! 

Nos gouvernements ont déjà promis de protéger un quart de la planète -- nous savons donc que c’est possible. Mais  aucun autre mouvement international ne soutient ce projet miraculeux de régénération! 

Cela dépend de nous. 

Si nous sommes 20 000 à contribuer du prix d'un café par semaine, nous pouvons rendre ce projet célèbre, affronter les pollueurs et les braconniers et mener campagne pour que nos dirigeants passent un accord pour sauver la planète lors du Sommet international sur la biodiversité -- à commencer par un sommet crucial, cette semaine en Egypte.

Si vous souhaitez participer à cette action rendez-vous sur le site  

 www.avaaz.org

 ------------------

Pour progresser...

Feuilletez cette brochure, elle vous permettra de voir votre environnement d'une façon différente...et de comprendre certaines initiatives

https://negawatt.org/Scenario-negaWatt-2017-2050

  ------------------

19 grammes de CO2 par courriel !!!

Selon l'Ademe*, chaque courriel accompagné d'une pièce jointe de 1 mégabyte produit 19 grammes de CO2. Lorsque dans une entreprise d'une centaine de personnes chaque collaboratrice et collaborateur envoie 10 courriels de 1 méga-byte durant 250 jours ouvrés, cela génère 4,8 T de CO2... Autant que deux vols aller et retour Genève-New York! Chacun-e de nous peut contribuer à réduire ses émissions de CO2 en ciblant les destinataires et en bannissant les mises en copie systématiques. Il est aussi conseillé de diminuer le poids des courriels en optant pour l'envoi d'un lien internet plutôt que d'un fichier et, dans la mesure du possible, de réduire le poids des annexes (photos par ex).
*Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'environnement (France) 

  ------------------

On avance, on avance!!! 

Voici une très brève présentation du quartier Burgunder à Bern Bümpliz :

82 logements
180 places de parc pour vélos
0 place de parc pour les voitures des habitants
1 place pour un véhicule Mobility
70 enfants
1 garderie

Il y aurait actuellement en Suisse une vingtaine de quartiers de ce genre!
 ------------------

Différentes équipes de chercheurs sont en train d’étudier
la question des effets des perturbateurs endocriniens sur l’environnement ou la santé humaine.


Les résultats de leurs études sont alarmants :
  • Nous sommes en permanence exposés aux perturbateurs endocriniens.
  • Ceux-ci ont un effet néfaste sur notre système endocrinien (nos hormones). Ils abîment notre santé et plus particulièrement celle des enfants. Ils jouent notamment sur la fertilité et les cancers hormonodépendants

Toutes les personnes concernées par ces recherches sont d’accord : la situation est très inquiétante.

Cela veut dire, une fois de plus, que nos autorités politiques et administratives sont parfaitement au courant de la situation sanitaire dégradée dans laquelle nous nous trouvons.

Mais personne n’est disposé à agir efficacement pour limiter la pollution chimique qui menace notre santé. Il est vrai que l’effort à consentir paraît considérable. Il faut envisager un abandon progressif du pétrole et de ses dérivés comme les plastiques ou, les engrais.

Personne, au niveau politique, semble prêt à faire le pas. En attendant, on se contente donc d’organiser des colloques et d’accumuler des constats négatifs...

Si la réponse politique tarde, il est bon, à titre individuel de savoir quels risques nous encourons et surtout comment nous pouvons les éviter.

Qu’est-ce que les perturbateurs endocriniens ?


Un perturbateur endocrinien est une substance chimique qui perturbe le système hormonal.
On les appelle aussi « xénohormone », c’est à dire, littéralement “hormone étranger au corps” ou encore “leurre hormonal”.
Ces molécules ressemblent beaucoup à nos hormones naturelles. En effet, elles viennent souvent (mais pas toujours !) de produits dérivés de l’industrie pétrochimiques.

Or le pétrole est le fruit de la lente décomposition de végétaux pendant des millions d’années. Les molécules issues du pétrole sont donc proches structurellement des molécules vivantes. Mais évidemment,
ce sont des molécules fossiles.

Elles ne permettent pas au corps et aux êtres vivants de bien fonctionner.
C’est même pire que cela, elles viennent interrompre (perturber) les messages chimiques diffusés dans nos corps pour vivre.

Il existe d’autres molécules chimiques qui “perturbent” les hormones.

Ce sont : 
  • Le tabac, 
  • Les métaux lourds, 
  • Les hormones de synthèse, 
  • Certains médicaments, 
  • De nombreux dérivés de l’alcool utilisé à des fins industriels (parabènes), etc.
Et voilà, encore une fois la confirmation de la nocivité de notre environnement, et de la désarmante passivité de nos autorités politiques à la solde des lobbys. C’est donc aux citoyens de prendre les initiatives et d’agir, ce que les Grands-parents pour le climat et bien d’autres organisations font avec beaucoup de détermination.
Source : lettre IPSN

 ------------------

Protéger le climat maintenant!

Une initiative populaire fédérale pour la sortie des énergies fossiles

La raison

En 2015, la Suisse a signé l'Accord de Paris sur le climat. Celui-ci demande de limiter à nettement moins de 2°C l'augmentation de la température de la planète. Un réchauffement d'environ 2 degrés menace les écosystèmes planétaires et les glaciers suisses comme signe le plus visible. Aujourd'hui, la politique climatique suisse est bien loin d'atteindre les objectifs de l'Accord de Paris. Que faire ?

La solution

Marcel Hänggi, journaliste environnemental, a une solution très simple pour résoudre la crise climatique : plus d'émissions de CO2 d'origine humaine. Donc ne plus utiliser de combustibles fossiles. Dans son livre «NullÖl. Null Gas. Null Kohle» il recommande à la Suisse de sortir des combustibles fossiles d'ici au plus tard 2050.

L'initiative

Pour engager la Suisse sur un cap supportable pour le climat, Marcel Hänggi et d'autres spécialistes ont préparé un projet d'initiative populaire fédérale. « L'Initiative pour les glaciers » (titre de travail) veut ancrer les objectifs de l'Accord de Paris dans la Constitution fédérale. C'est la nouvelle Association suisse pour la protection du climat qui décidera du lancement de l'initiative.

L'association

La récolte des 100'000 signatures nécessaires à l'initiative nécessite un large soutien. C'est la raison de l'actuelle constitution de l'Association suisse pour la protection du climat. Elle constituera le noyau d'un nouveau mouvement pour le climat qui lancera l'initiative appropriée en 2019. Pour constituer l'association, nous cherchons des personnes qui veulent s'engager pour la protection du climat en Suisse.
Pour vous engager : https://www.protection-climat.ch/

 ------------------

Le réchauffement climatique est bien là…


En matière de réchauffement climatique, il vaut mieux être créatif et constructif et parler des faits qui dérangent, plutôt que de s’enfermer dans « une sorte de pensée magique » et d’affirmer des mensonges qui rassurent ! Dans un courrier des lecteurs "24heures" du 16 août (Climat mal compris), André Bovay-Rohr a besoin de se rassurer. Mais les faits sont têtus : l’effet de serre est un phénomène physique qui transforme au sein de la troposphère de l’énergie radiative en chaleur avec comme conséquence un réchauffement du système Terre-atmosphère. Et lorsqu’il y a plus d’énergie dans le système, cela entraîne de multiples conséquences : fonte des glaciers et des calottes polaires nord et sud, montée des eaux, évaporation plus importante donc plus de sécheresses et plus de pluies violentes, écarts de températures plus grands donc plus de vents violents, etc…
Et ce n’est pas tout, le CO2 est également absorbé par les océans et cela entraîne une augmentation de l’acidité des eaux de surface.
Mais le fait le plus dérangeant, c’est que la vitesse de tous ces changements est beaucoup plus importante que dans toute l’histoire du climat de ce dernier million d’années. Il est donc urgent de prendre la mesure de ce qui est en train de se passer. Soyons créatifs et constructifs et n’attendons pas d’être au pied du mur !
Jean-Claude Keller
Physicien
Mouvement des grands-parents pour le climat

Ainsi le week end des 18 et 19 août était le huitième consécutif avec des températures de plus de 30°! Mais qui s'en plaint?  On peut rester sur les terrasses,  aller à la plage, faire des grillades avec les amis, etc, etc. Dire, dans ce contexte, qu'il faut prendre des mesures contre ce changement climatique, vous fait passer pour un rigolo! Et pourtant...
mbd